Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

De la neige à la pelle

L’activité la plus pratiquée à Crolles ce week-end était sans conteste le maniement de la pelle. Il faut dire qu’avec un cumul de neige qui pouvait atteindre les 30 cm par endroit et des températures glaciales qui compliquaient encore plus la situation, il en fallait du courage et de l’énergie pour déblayer le manteau neigeux. Alors que les Crollois s’attelaient à la tâche devant chez eux, les agents des services techniques et les agriculteurs mobilisés pour le déneigement mettaient eux-aussi tout en œuvre pour rendre praticables les axes de circulation dans les meilleurs délais. Et pour mieux vous en rendre compte, nous sommes montés à bord d’une saleuse pour vivre le déneigement de l’intérieur. Retour d’expérience.

Ils ont fait de leur mieux, aussi vite que possible et surtout sans relâche. Vendredi dès la matinée et jusqu’au soir. Samedi dès 5 heures du matin et sans discontinuer ou presque jusqu’au dimanche après-midi, ils se sont relayés pour dégager les routes et les trottoirs, pour saler afin de prévenir la formation de verglas. « Les municipaux », comme on les appelle, ont enchainé les tournées au volant des tracteurs et des camions équipés de lames. Ils ont pris la pelle sur les chemins les plus étroits, utilisé le 4×4 dans les impasses, contourné les véhicules mal stationnés pour déneiger au mieux. Et comme la neige continuait de tomber, ils sont repassés aux mêmes endroits, inlassablement. Au bord de la route, des Crollois qui dégageaient leur entrée, accomplissant leur part de ce chantier titanesque. Les mains se lèvent pour saluer le passage de la saleuse, comme pour exprimer une forme de solidarité face à l’offensive de l’hiver. Certains, en revanche, préfèrent un langage fleuri. Ils font signe au camion de s’arrêter pour exprimer leur mécontentement, parce qu’ils ne comprennent pas pourquoi le chasse-neige passe si tard, et quand il est passé, ils demandent pourquoi la neige est poussée devant leur entrée. On discute, on explique, on rappelle les priorités qui sont les principaux axes de circulation, l’accès aux écoles, les parkings des bâtiments publics, les voies piétonnes. Pour dire aussi simplement qu’on ne peut pas intervenir partout au même moment. Mais très vite on repart parce que le temps presse. Entre deux tournées, on fait une halte au centre technique pour refaire le plein de sel, et c’est reparti.

Ce lundi matin le soleil est revenu. La neige ne tombe plus mais par endroit la glace est vive. C’est à la main que les agents lancent des poignées de sel sur les cheminements et continuent le déneigement dans les impasses et sur les voies d’accès aux lotissements. La tâche était compliquée pour tout le monde. Et il faudra encore de nombreuses heures de travail aux agents des services techniques pour que la situation revienne complètement à la normale. D’ici là, on peut être sûr qu’ils ne ménageront pas leur peine.   

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯