Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

Macarons !

Daniela Rueda Berdugo est la jeune colombienne en Service civique qui participe au programme de coopération décentralisée entre Crolles et Zapatoca. Vous pouvez retrouver son portrait dans le Magazine municipal de juin 2017. Daniela nous fait vivre son séjour au travers de plusieurs articles qui paraîtront régulièrement sur ICI Crolles. Toutes les photos sont à porter à son crédit.

Durant mon premier mois à Crolles, je découvre le patrimoine et le rythme de vie à la française. Les premiers temps ne sont pas faciles, ma famille et la nourriture traditionnelle de chez moi me manquent … mais, je vis en France les meilleurs jours de ma vie !

Ma famille française m’a accueillie comme leur propre fille, ils sont très gentils… Ils me questionnent sur comment se passent mes journées, sur ce que j’aime manger, sur la vie en Colombie, et me donnent la possibilité de découvrir une partie de la France.

Le premier week-end, ils m’emmènent dans la Drôme. C’est curieux car c’est le 1er mai et la neige tombe ! C’est la 1ère fois que j’en vois !!! Comme la Colombie est un pays proche de l’équateur, la température est la même toute l’année (22°), là-bas il n’y a donc pas de neige, sauf dans les deux grandes montagnes du Nevado du Ruíz et Nevado du Cocuy, que je n’ai jamais vues. Je suis très contente et très surprise. Selon ma famille d’accueil, c’est très rare que la neige tombe en mai.  

Pour ma première semaine de travail, je vais à Grenoble pour travailler avec l’association Tétraktys sur le projet de coopération décentralisée. En effet, pendant ma mission en France, je vais intervenir à la Mairie de Crolles, mais aussi auprès des opérateurs, Tétraktys et l’Ecole de la Paix sur les différents axes du projet. Je suis à nouveau bien accueillie et ils me mettent tout de suite à l’aise.

Grenoble est une ville très différente des villes colombiennes. En effet, en Colombie, le plan des villes est organisé en carrés, il y a plein de marchands dans la rue et beaucoup de papiers par terre. Grenoble est belle mais c’est difficile pour moi de comprendre la carte parce que les rues ne sont pas droites. Je suis perdue sur le cours Jean Jaurès et comme il n’y a pas de minuteros*, je ne peux même pas appeler ma famille d’accueil pour avoir de l’aide !

(* Les minuteros sont des vendeurs de rue qui « louent des minutes» de leur forfait de téléphone pour appeler).

Le soir, lorsque je rentre à la maison et que je raconte mes difficultés à ma famille d’accueil, ils sont préoccupés pour moi et me disent que si je suis perdue, je peux demander ma route à quelqu’un dans la rue… on ne peut pas faire ça en Colombie, c’est dangereux !

La semaine suivante, des amis de la famille arrivent. Je suis ravie, ils ont apporté des macarons! Je n’ai encore jamais eu l’opportunité d’en manger. Ils sont aussi délicieux que je l’imaginais! Surtout celui à la framboise !

Les premières semaines, il fait froid, je ne peux pas quitter mon anorak…

La semaine suivante, je démarre ma mission à la mairie de Crolles. On me présente tous les services et leurs missions … ça fait beaucoup de monde et je ne me rappelle pas de tous leurs prénoms. A Zapatoca, il y a 47 personnes qui travaillent à la mairie, mais ici, il y en a beaucoup plus !

J’ai l’opportunité de découvrir le patrimoine de Crolles, et donc, son histoire… Je suis très intéressée car elle date de plus de 1 000 ans !

A présent, la température a comencé à s’améliorer, dans la journée il fait 28° et dans la nuit 15°…

La troisième semaine se termine avec une bonne expérience: le voyage à Lyon!

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯