Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

Retour sur la déambulation des Gilles à Crolles

Dans le cadre des rencontres autour de la diversité culturelle, la commune de Crolles a invité les «Infatigables», l’association des Gilles de Fontaine l’Evêque, commune belge située entre Mons et Binche. Revivez la déambulation du 29 avril en vidéo, et retrouvez l’article paru dans le magazine de Crolles du mois d’avril 2018.

 

 

Le Gille est le personnage le plus célèbre des carnavals de Belgique. Chaque année, à Mardi gras, les communes qui abritent une association déclarée de Gilles organisent une grande fête sur plusieurs jours. Pendant toute la durée du carnaval, des processions de Gilles sillonnent les rues, se rencontrent, se croisent et se toisent, selon des rites établis, en respectant des codes vestimentaires très stricts. Le carnaval de la ville de Binche est ainsi reconnu par l’UNESCO comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

 

Un rendez-vous unique en France !

« Inviter les Gilles de Fontaine l’Évêque représentait un vrai défi, expliquent Didier Gérardo, adjoint à la culture et Eric Latil, responsable du service culturel. En effet, les codes qui régissent les Gilles stipulent que les costumes ne peuvent être utilisés qu’une fois par an, lors du carnaval, et ne doivent pas sortir de leur ville d’origine. L’association a dû demander – et a obtenu – une autorisation spéciale pour venir à Crolles ». Si vous n’envisagez pas de vous rendre de sitôt en Belgique, profitez donc de cette occasion unique d’admirer ces personnages hauts en couleur et en décibels ! « Le Gille est issu de l’imaginaire et du folklore wallon, explique Eric Latil. C’est une sorte de pantin bienveillant, incarné par un homme réel, qui annonce le retour du printemps. Il est chaussé de sabots et frappe le pavé en marchant, à la fois pour faire fuir les peurs et l’hiver et pour réveiller la terre endormie tout en incitant les citoyens à le rejoindre sur son parcours ». Le Gille symbolise également l’abondance, et cela transparaît dans son costume même : chaque matin du carnaval, le costume blanc et rouge du Gille est rempli de paille afin de donner l’impression d’embonpoint.

 

Plumes et offrandes d’oranges en musique

Le Gille porte un masque et même un chapeau de plumes d’autruche à certaines heures de la journée. Pourquoi cet oiseau ? « L’origine exacte du Gille est difficile à définir, répond Eric Latil. Plusieurs versions existent. On pense qu’il reprend à la fois des éléments incas et judéochrétiens, rappelant ainsi la conquête espagnole et ses explorations, mélangés aux apports européens. » Le Gille est chaussé de sabots, réalisés nécessairement en peuplier, et marche selon des rythmes définis par les musiciens qui accompagnent obligatoirement la procession. Les trombones, trompettes et autres percussions s’en donnent à coeur joie, en même temps que le Gille offre des oranges sanguines au public, toujours en nombre. « Ces oranges sont elles aussi calibrées, l’association les apporte avec elle. Ce qui représente un sacré volume d’agrumes : nous allons accueillir 35 Gilles qui distribueront 3 000 kilos d’oranges en offrande ! » Tout le long du parcours, le Gille est très proche du public, il n’hésite pas à serrer les spectateurs dans ses bras, qui tout heureux, en profitent pour lui faire la bise, voire un selfie ! Ça porte bonheur, paraît-il… Laissez-vous tenter !

 

Respect, tradition et amitié

Pour les Belges, devenir Gille est un réel honneur.Plusieurs étapes sont nécessaires avant d’être intronisé. Et l’on peut vite être exclu si l’on ne respecte pas les trois grandes valeurs des Gilles : respect, tradition et amitié. « Ce n’est pas que du folklore, conclut Didier Gérardo. Le Gille représente un art de vie et nous sommes très fiers d’accueillir cette délégation de Fontaine L’Évêque ».

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯