Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

Le carnet de Rachel : Le Festival de la Santandereanidad

Depuis que je suis en Colombie, je suis étonnée par l’inépuisable fierté qu’ont les colombiens pour leur propre pays. L’appartenance nationale est beaucoup plus forte qu’en France et les Colombiens sont très attachés à leur territoire, leur culture, leur histoire, leurs drapeaux, leurs hymnes etc. J’ai l’immense plaisir de découvrir un peu plus chaque jour l’incroyable richesse naturelle, géographique, ethnique, culturelle et culinaire du pays. 

La Colombie est en effet le pays possédant la deuxième plus grande biodiversité au monde, et effectivement quand on me parle de désert, de volcans, d’océans, de canyons, de paramos (Un paramo est un écosystème particulier que l’on ne trouve que dans la Cordillère des Andes, entre la limite des forêts et les neiges éternelles entre 3000 et 4000 m d’altitude), de forêt amazonienne … dans un même pays c’est magique !  Cela se vérifie également autour de Zapatoca. C’est incroyable, en quelques heures de marche le climat et la biodiversité changent radicalement : on passe de 1700 à 400 mètres d’altitude, d’un climat frais et humide à un climat chaud et sec avec des cactus géants et lézards colorés.

En plus d’une très riche diversité naturelle, le pays est ancré dans sa culture et ses traditions : il existe par exemple un nombre incroyable de musiques traditionnelles en Colombie, venant chacune d’une région différente. On me demande très souvent pour la réciprocité française et c’est difficile de trouver des chansons traditionnelles encore écoutées aujourd’hui ! En Colombie, chaque type de musique est également accompagné d’un type de danse différent : ainsi j’ai pu découvrir la salsa, le merengue, la bachata mais aussi le joropo le vallenato, la cumbia ou encore le reggaeton… !

Les colombiens aiment célébrer ce riche héritage culturel, ainsi ce dernier mois j’ai pu profiter par exemple du Dia del Idioma et du Festival de la Santandereanidad.

Le Dia del Idioma est célébré le 23 avril dans les collèges de la ville, il commémore chaque année la mort de Cervantes et de Shakespeare. Le but est d’inciter les élèves à valoriser l’apprentissage de la langue et la lecture. Chaque classe du collège présente donc un petit numéro (danse, chant, poèmes…) sur leur amour pour la langue espagnole.

Le Festival de la Santandereanidad célèbre l’identité de la région du Santander (dans laquelle se trouve Zapatoca) du 2 au 1 3 mai. Pour les 161 ans de la région, les autorités ont décidé d’organiser pour la première fois un festival en son honneur. Zapatoca a donc fièrement organisé un défilé dans toute la ville, nous étions une grande procession composée des fanfares des écoles ainsi que des résidents, représentants de la mairie, acteurs du tourisme et commerçants de la ville.

Les drapeaux de Zapatoca à gauche, du Santander devant et de la Colombie à droite

Le défilé est parti du parc principal et s’est arrêté dans plusieurs points clés de la ville pour expliquer l’histoire et les traditions propres au Santander. On y a donc évoqué l’esprit d’indépendance qui règne dans la région, le dialecte typique, la gastronomie… Nous avons bien sur également chanté les hymnes du pays, de la région, et de la ville (ici, on ne plaisante pas avec les hymnes : les colombiens mettent toujours la main sur le cœur en l’entendant) et nous étions tous habillés en costumes traditionnels : chapeau, pantalon ou jupe noire et chemise blanche.  

La Colombie est donc un pays festif, riche en patrimoine tant naturel que culturel et très accueillant, bien loin des clichés que nous pouvons en avoir !

La maire de Zapatoca et son mari au festival de la Santandereanidad à Bucaramanga

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯