Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

L’ancienne cimenterie de Crolles

Chaque mois, le Magazine de Crolles vous emmène à la découverte des métiers et savoir-faire anciens, oubliés ou toujours pratiqués dans notre commune.

 

Le ciment, encore une fierté dauphinoise. Après sa découverte et son industrialisation au milieu du 19e siècle par la famille Vicat, de nombreuses cimenteries essaiment dans la région. Et comme à son habitude, Crolles n’est pas en reste, avec la construction en 1855 du premier four à ciment par Paul Jouclard au lieu-dit Plâtre Magny. Cet endroit, situé sous la cascade de Crolles, cumule toutes les conditions idéales pour y produire ciment et chaux pour la vallée : un sol riche en marnes et en calcaire qui servent de matière première, un torrent pour faire tourner un moulin et du bois pour alimenter les fours. À l’apogée de son activité, à la fin du 19e siècle, la cimenterie comptait deux galeries et de nombreux ouvriers y travaillaient, issus pour la plupart de l’immigration italienne. Et puis la première Guerre Mondiale est arrivée, et le site fut abandonné. L’entreprise Vicat a bien racheté les terrains et le bâti en 1929, mais l’activité n’a jamais été reprise. La cimenterie, ou ce qu’il en reste, peut tout de même encore être visitée, en suivant les sentiers du patrimoine que nous vous proposons sur notre site dédié.

 

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯