Ville de Crolles
A découvrirCarnet de voyage entre Crolles et Zapatoca

Ohé matelots !

Il s’appelle Eloi, il est Crollois. Début septembre, il a pris la mer, ou plutôt l’océan, pour une traversée de l’Atlantique en voilier. Accompagné de son cousin Martin, il part pour découvrir le monde, mais aussi pour témoigner de l’état des océans et des méfaits de la pollution sur la faune et la flore. Rencontre avec un jeune homme responsable et engagé.

Parle nous un peu de toi Eloi
J’ai 25 ans. Après mes études, j’ai travaillé quelques mois, avec en tête l’idée de réaliser un projet qui me tient à cœur depuis hyper longtemps, traverser l’Atlantique en voilier. L’aventure durera entre 8 à 10 mois. Départ de Saint Malo en Bretagne pour l’Espagne, le Portugal, puis Madère, les Canaries et le Cap Vert. Avant de reprendre le chemin de la France, via les Açores.

Comment un montagnard se retrouve-t-il sur les flots ?
Une histoire de famille… Mon père a toujours navigué. Du coup chaque été, enfant, je pratiquais la voile moi aussi. Plus tard, pendant mes études à Lille, je me rendais souvent en Bretagne. J’ai eu l’occasion d’acheter mon propre bateau et voilà.

A quel moment ton cousin entre-t-il en scène ?
Ce projet a en fait plusieurs objectifs. J’avais envie de voir le monde. Je crois qu’il y a aussi un côté « initiatique » car en mer, on est confronté aux éléments mais aussi et surtout à soi-même. Et puis je souhaitais étudier l’état des océans. Comment la faune et la flore étaient impactés par la pollution. C’est un sujet qui parlait à Martin. Et rapidement, on a décidé de partir ensemble. En plus, il va apporter une dimension supplémentaire au projet car il a fait des études cinématographiques. Ca va nous permettre de témoigner en images.

Comment allez-vous fonctionner concrètement ?
Martin embarque sa caméra. Nous allons régulièrement poster* des articles sur ce que l’on voit, ce que l’on vit, ainsi que des petites vidés réalisées autour de la thématique des déchets. Soit en mer, soit à terre. Nous voulons en effet rencontrer à chaque fois que possible des personnes qui ont travaillé et avancé autour de cette thématique, ébauché des débuts de solutions, développé des comportements pour limiter notre impact sur l’environnement. Bref, réaliser des portraits au fur et à mesure de nos rencontres. Et à la fin de notre voyage, c’est un documentaire complet que nous monterons et montrerons.

Avez-vous d’autres projets de collaboration ?
Oui, chaque mois la commune de Crolles retrace un épisode de notre avancée dans le magazine et sur son facebook. Nous sommes aussi en lien avec le collège de Crolles. Les professeurs de français travaillent en effet sur un EPI autour de l’océan et l’environnement. Les élèves de 3e nous ont déjà écrit, ils nous suivent sur notre facebook. Nous allons poursuivre cette correspondance régulière et en profiter pour répondre à leurs questions. Nous allons également préparer une vidéo qui sera projetée à l’Espace Paul Jargot, le soir de Sea Shepherd 77, la pièce de théâtre qui retrace l’histoire de Paul Watson, fondateur de Greenpeace. Et pour finir, nous interviendrons au Projo une fois revenus à terre, dans un format qui reste à définir.

Aujourd’hui, où en êtes-vous ?
Après deux ans de préparation du bateau, nous sommes partis le 7 septembre dernier de Saint Malo ! La boule au ventre – sera -t-on à la hauteur ? Et puis très vite, toutes les peurs s’envolent et il ne reste que l’envie ! La première vidéo est en ligne. Mon père nous a accompagné sur les 3 premiers jours, c’était fort de partager ça. Et puis, à La Corogne en Galice, il est prévu qu’on embarque un nouvel équipier, Lucas, Crollois lui aussi, qui sera avec nous jusqu’aux Antilles. Plus on est de fous…

 

*retrouvez-les sur Youtube – rêve d’atlantique ou https://www.youtube.com/watch?v=TZ1YO4LJeI8

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

Encore quelques instants

La Ville de Crolles est aussi sur Facebook

Page Facebook de la Ville de Crolles

Abonnez-vous à la newsletter d'ICI Crolles

Les anciens découvrent les archives
En savoir
L’igloo des Ayes
En savoir
« Bougeons autrement » s’illustre sur les ronds points
En savoir
De la proximité dans les résidences intergénérationnelles
En savoir
Toutes les brèves ❯